C'est merveilleux d'être une femme !

Publié le 28 Avril 2017

Pendant longtemps, j’ai rêvé d’être un homme. J’étais persuadée que c’était beaucoup plus facile pour les garçons que pour les filles. Petite, j’avais beaucoup plus de copains que de copines. Je jouais à des jeux de garçons, j’essayais de me comporter comme eux, voire me mesurer à eux, je voulais tout faire comme eux et ne comprenais pas pourquoi je n’avais pas le droit. Plus tard, j'ai conduit des motos, des camions, des bolides, j’ai même exercé des métiers réservés aux hommes.

Aujourd’hui, je comprends mieux ce qui se passait et comment cette énergie masculine qui était en moi cherchait à s’exprimer. A l'époque, je ne me reconnaissais pas dans les concepts féminins que l’on me proposait. Barbie m’ennuyait et je préférais être dans l’action plutôt que dans la créativité (qui était soi-disant l’apanage des filles).

Au fil des années cette énergie s’est adoucie et, peu à peu, cette part de féminin qui était en moi a pu fleurir à son tour.

D'après le Tao, philosophie chinoise, nous portons tous ces deux énergies en nous : le yin et le yang – le féminin et le masculin.

L’énergie du féminin nous amène la rondeur, la fluidité, la douceur, l’accueil, l’écoute.

L’énergie du masculin l’action, la décision, la raison, le rationnel.

A certains moments de notre vie, ou face à certains évènements l’une prédomine sur l’autre, ce qui nous permet de nous ajuster et de réagir au mieux face aux situations de la vie.

On entend souvent parler d’équilibre de ces deux énergies ou de réconciliation, ce qui laisserait sous-entendre qu’elles sont opposées ou séparées. Ce qui n’est pas le cas. En fait ces deux énergies sont intimement liées et l’une ne fonctionne pas sans l’autre. Elles sont issues de la même origine, qui est la vie, et lorsque l’une agit elle peut le faire parce qu’elle est soutenue par l’autre.

Aujourd’hui, je peux dire que c’est merveilleux d’être une femme car je sens ces deux énergies coulées en moi, elles m’apportent douceur et puissance.

Je sais que je peux m’appuyer sur elles, et c’est avec elles, grâce à elles, et dans la fluidité de leur accord que je peux m’ériger et vibrer en tant que femme.

 

 

c'est merveilleux d'être une femme

c'est merveilleux d'être une femme

Rédigé par Catherine.Oberlé - Tous droits réservés

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article